Kerry Hoffman

Kerry Hoffman

Gérante d'entreprise / Ma beauté au quotidien / Commerce / Distribution / Négoce / Dunkerque, France

1049 personnes et entreprises suivent l'activité de Kerry Hoffman
Membre depuis: jeudi 14 août 2014

Kerry Hoffman

À propos
aimes - 1049 visiteurs

Membre depuis jeudi 14 août 2014 23:02 Dernière connexion 2 jours
Sortie et loisir a été mis en vedette.
Kerry Hoffman aime un album Il y a 1 mois

produit Par-Nature-Bio

PRODUCTION HUILE D’ARGAN ET HISTORIQUE D’ARGANIER Dans cette rubrique, nous souhaitons expliquer la complexité du travail manuel pour obtenir de l’huile d’argan. De la cueillette à la mise en bouteille, Nous contrôlons toutes les étapes de production, Ces étapes nécessitent du savoir – faire. Pour épargner aux femmes les étapes les plus pénibles, des investissements réalisés dans des machines à extraire l’huile d’argan permettent de soulager le travail considérable de ces femmes. La différence entre l’huile d’argan cosmétique et l’huile d’argan alimentaire est la « torréfaction »Pour l’huile d’argan alimentaire : les amendons sont légèrement dorés et torréfiés, c’est encore là que se distingue le savoir – faire de l’huile d’argan alimentaire, En effet pour une bonne huile alimentaire, les amendons doivent être légèrement dorés et non pas grillés, sinon les propriétés anti – oxydante disparaîtront et l’huile. De plus, l’arôme de noisette sera plus prononcé et moins agréable en bouche. C’est cette torréfaction qui va lui donner une couleur légèrement plus foncée. L’huile d’argan alimentaire sera utilisée principalement en régime anti – oxydant, pour assaisonner les salades et les plats à base de semoules, poissons, pâtes et riz, etc. Elle sera toujours rajouter après cuisson. QUE NOUS COMMERCIALISONS SOUS LA MARQUE (Par-Nature-Bio) : Huile argan cosmétique biologique les amendons seront broyés : pression à froid, pour obtenir une huile d‘argan de première pression à froid, pas de torréfaction, la semoule d’argan sera plus claire, lors du malaxage le pain d’argan sera aussi très claire et au final une huile de couleur jaune dorée apparaîtra, elle n’aura pas d’odeur de noisette, juste une légère odeur d’amendons qui disparaîtra très vite au contact de l’air et de la peau. L’huile d’argan cosmétique peut se conserver jusqu’à 3 ans maximum. CHOIX DES REGION DES ARGANERAIES Sur le territoire des préfectures et provinces d’Agadir-Ida Outanane, de Taroudant, de Tiznit, Tafraout et d’Essaouira et ses alentours, les arganeraie sont généreuses. L’idéal est de choisir une région ou « les arganiers » vivent naturellement et sauvagement, en harmonie avec leur environnement. des régions ou n’y a aucun pesticide ou engrais chimique. Les régions agricoles recherchées pour la qualité du fruit » les amendons d’argan » sont celles ou les arganiers poussent sur les collines et en montagne La récolte des fruits d’argan Lorsque les fruits arrivent à maturité, « tafiyicht » ils sont récoltés par les femmes et les hommes berbères dans les arganeraies, souvent c’est toute la population du village qui y participe. Les fruits sont ensuite séchés au soleil pour faciliter la prochaine étape de production artisanale LE DEPULPAGE DES FRUITS D’ARGAN Le dépulpage consiste à séparer la pulpe sèche « Tafiyicht » de la noix d’argan « Aqua ». Lorsque la pulpe est complètement retirée, Il en résulte une noix « aqua » qui a une structure solide. LE CONCASSAGE D’ARGAN Lorsque la pulpe est complètement retirée, Il en résulte une noix « aqua » qui a une structure solide, cette noix renferme deux, parfois trois amendons, à l’intérieur. Pour concasser cette noix, il faut déposer la noix sur une pierre et utiliser une autre pierre pour l’ouvrir, c’est une étape qui demande de la précision, Voici le résultat après avoir concassé la noix « Aqua » les amandons apparaissent sous forme de pipasse épaisse au goût très amères. C’est une étape manuelle et toujours traditionnelle, très difficile car elle nécessite de la maîtrise et de la précision. BROYAGE DES AMENDONS D’ARGAN A l’aide d’une machine à extraire automatique, les amendons sont versés dans un entonnoir et la machine fait tout le travail. Elle sépare la gangue d’un côté et verse l’huile d’argan en goutte à goutte de l’autre côté. L’huile est ensuite stockée et prête à l’étape suivante. DECANTATION DE L’HUILE D’ARGAN après extraction de l’huile d’argan, l’huile contient des particules en suspension, afin de présenter à nos clients, une huile d’argan constante, limpide, transparente, d’une qualité exigé notamment par les laboratoires européen, il faut décanter c-a-d, laisser au repos l’huile d’argan. Nous laissons reposer l’huile d’argan pendant une période de 15 à 20 jours. LE FILTRAGE DE L’HUILE D’ARGAN L’huile d’argan est ensuite filtrée avec une machine à filtrage et on obtient une huile 100% pure et naturelle, sans additifs ni désodorisants, transparente, limpide avec une très légère odeur qui disparait rapidement au contact de la peau et de l’air. Pour finir l’huile d’argan est placée dans des contenants appropriés en acier inoxydable, qui parmi tous les types de matériaux, est le plus approprié pour la conservation de l’huile d’argan. Selon la quantité, la taille de ces conteneurs sera plus ou moins grande. PRÉSERVATION ET MISE EN BOUTEILLE Par la suite, l’huile d’argan sera mise en bouteille d’une manière plus ou moins automatisée est conditionnée dans des bouteilles selon notre clientèle. PROGRAMME DE RECHERCHE : SUR L’ARGANIER Ce programme, soutenu par des partenaires nationaux et internationaux, a permis d’effectuer des travaux de recherche-développement qui ont conduit à valoriser l’huile d’argan par la mise au point d’une technologie d’extraction innovante. Des travaux de recherche fondamentale ont notamment été menés sur les différents tissus de l’arganier pour rechercher des métabolites secondaires et les promouvoir comme produits pharmacodynamiques ou composés industriels. Les travaux de recherche ont notamment permis d’améliorer la technologie de production de l’huile, de confirmer certains usages en médecine traditionnelle, d’accroître la durée de conservation de l’huile, d’améliorer son conditionnement, de contribuer à l’établissement d’une norme marocaine sur l’huile d’argan, de mettre au point une méthode de détection de fraude et d’identifier de nouvelles molécules chimiques qui vont être valorisées en cosmétologie L’ARGAN, PRATIQUES ET SAVOIR-FAIRE LIES A L’ARGANIER L’arganier, un arbre à usages multiples L'arganier est un arbre à usages multiples. Chaque partie de l'arbre constitue une source de revenus ou de nourriture pour l'usager. Frein à la désertification Il joue un rôle essentiel dans la lutte contre l'érosion pluviale en fixant le sol des collines qu'il peuple. Il dresse un rempart contre la désertification des zones pré sahariennes de la plaine du sud Marocain. Une essence unique et un enjeu socio-économique majeur C'est ainsi que les usages de l'arganier sont multiples. L'importance de son rôle environnemental (frein à l'érosion et à la désertification) et socio-économique (pâturage, huile d'argan, bois de construction et de chauffage) nécessite aujourd'hui d'élaborer et de mettre en œuvre une stratégie nationale de sauvegarde de cette essence unique à croissance très lente. L’arganier est une espèce sylvestre endémique présente dans la Réserve de biosphère de l’arganeraie du sud-ouest marocain. Les femmes et, dans une moindre mesure, les hommes vivant dans les zones rurales de la Réserve utilisent des méthodes traditionnelles pour extraire l’huile d’argan du fruit de l’arganier. Différentes tâches, dont la réalisation se transmet par voie d’imitation et par l’apprentissage non formel, sont nécessaires pour obtenir l’huile, qui trouve de nombreux usages dans l’alimentation, la médecine et la cosmétique. Ces tâches sont la cueillette des fruits, leur séchage, le dépulpage, le concassage, le tri, la mouture et le malaxage. Le moulin à bras spécifique est fabriqué par des artisans locaux, et le malaxage suppose l’ajout progressif d’eau tiède selon des quantités précises. Tous les aspects culturels relatifs à l’arganier, dont la culture de l’arbre, l’extraction de l’huile, la préparation des recettes et des produits dérivés, et la confection des outils artisanaux nécessaires aux différentes tâches contribuent à la cohésion sociale, à l’entente entre les individus et au respect mutuel entre les communautés. L’huile d’argan s’offre en cadeau de mariage et s’utilise fréquemment pour la préparation de plats de cérémonie. Les savoir-faire traditionnels portant spécifiquement sur l’extraction de l’huile et ses multiples usages sont transmis par les « arganières », qui apprennent à leurs filles, dès leur plus jeune âge, à les mettre en pratique Plantes médicinales au Maroc et leurs huiles Essentielles du Maroc. Le Maroc est un fournisseur traditionnel du marché mondial en plantes aromatiques et médicinales. Cette activité met en exploitation aussi bien des plantes spontanées que des plantes séchées pour les besoins d’herboristerie et les aromates alimentaires. Plus d’une vingtaine d’espèces sont utilisées pour la production d’huiles essentielles ou d’autres extraits aromatiques destinés essentiellement à l’industrie de parfumerie et cosmétique ainsi que pour la préparation des produits d’hygiène et la formulation des arômes. Le Maroc est l’un des pays les plus originaux d’un point de vue géographique, climatique et écologique et, par voie de conséquence, parmi les plus intéressants sur le plan biologique et bio géographique. Plusieurs facteurs se sont conjugués pour offrir, à l’heure actuelle, une diversité floristique, faunistique et paysagère sans égal dans le bassin occidental de la Méditerranée. Aucun autre pays ne peut prétendre offrir sur une échelle géographique si restreinte, les milieux froid et glacial des hauteurs enneigées de l’Atlas qui culmine à plus de 4000 m, et les confins arides et chauds des hamadas désertiques du Sahara. Les huiles essentielles sont de plus en plus reconnues pour leurs bienfaits sur le bien-être et la santé. Plantes médicinales au Maroc et leurs huiles Essentielles du Maroc. Le Maroc est un fournisseur traditionnel du marché mondial en plantes aromatiques et médicinales. Cette activité met en exploitation aussi bien des plantes spontanées que des plantes séchées pour les besoins d’herboristerie et les aromates alimentaires. Plus d’une vingtaine d’espèces sont utilisées pour la production d’huiles essentielles ou d’autres extraits aromatiques destinés essentiellement à l’industrie de parfumerie et cosmétique ainsi que pour la préparation des produits d’hygiène et la formulation des arômes. Le Maroc est l’un des pays les plus originaux d’un point de vue géographique, climatique et écologique et, par voie de conséquence, parmi les plus intéressants sur le plan biologique et bio géographique. Plusieurs facteurs se sont conjugués pour offrir, à l’heure actuelle, une diversité floristique, faunistique et paysagère sans égal dans le bassin occidental de la Méditerranée. Aucun autre pays ne peut prétendre offrir sur une échelle géographique si restreinte, les milieux froid et glacial des hauteurs enneigées de l’Atlas qui culmine à plus de 4000 m, et les confins arides et chauds des hamadas désertiques du Sahara. Les huiles essentielles sont de plus en plus reconnues pour leurs bienfaits sur le bien-être et la santé. Respecter le dosage des Huiles Essentielles Les huiles essentielles et les essences sont composées à 100 % de principes actifs qui leur confèrent un pouvoir thérapeutique élevé. Il convient donc de suivre les conseils d’un spécialiste avant l’utilisation de toute huile essentielle, en respectant la posologie et la durée. Une huile essentielle de qualité, c’est aussi une huile essentielle bien conservée : - Fermer les flacons après usage ; - Garder les flacons à l’abri de la lumière et de la chaleur ; - Conserver au frais les essences d’agrumes (Citron, Orange etc.) et maximum 2 ans après leur date de fabrication ; - Les hydrolats sont également maintenus au frais (consommés 1 an maximum après leur ouverture). Qu’est-ce-que l’aromathérapie ou thérapie par les huiles essentielles ? Une expérience olfactive… un soutien thérapeutique L’aromathérapie est l’utilisation des huiles essentielles dans un but préventif, curatif ou de mieux-être. Elle a une visée thérapeutique lorsqu’elle a pour objectif de traiter un symptôme précis, qu’il soit d’ordre physique ou psycho-émotionnel, mais elle peut également permettre d’accéder à la sérénité et à la détente. L’huile essentielle se veut un compagnon à la fois olfactif et thérapeutique de votre quotidien. L’ambiance d’un lieu se trouve magnifié par la diffusion d’une ou de plusieurs huiles essentielles sélectionnées avec finesse et justesse. Les huiles essentielles et les essences contribuent alors à transporter l’être humain vers une émotion, que ce soit dans le but de provoquer une « synergie relationnelle » entre les personnes présentes ou au contraire « le repos de l’âme », la relaxation et la méditation intérieure. Les huiles essentielles possèdent mille et un secrets. Nous en découvrons chaque jour de nouveaux, pour notre plus grand plaisir. En latin et en grec, « aroma » signifie « arôme, aromate » et « therapeia » signifie « soin, cure ». Nous parlons donc bien de l’usage thérapeutique (médical) des extraits aromatiques de plantes. A contrario, la phytothérapie utilise l’ensemble des éléments d’une plante. Précisons que seul le médecin (docteur en médecine) peut prétendre à être Aromathérapeute. L’aromatologue, quant à lui, est un spécialiste des huiles essentielles.

  -     -     -     -     -     -     -     -     -     -     -     -     -     -     -     -     -     -     -     -     -     -     -     -     -     -     -     -     -     -     -     -     -     -     -